formalités

 

Vous vous engagez à bien traiter l’animal, à veiller notamment à l’alimentation, les soins vétérinaires et un habitat conforme aux besoins de l’espèce et de la loi.

 

 

 

L’animal duquel vous assumez la garde ne peut être ni vendu, ni donné en cadeau, ni prêté à des tiers personnes sans l’accord écrits du refuge.

 

 

 

En cas de décès de l’animal, le refuge doit être informé des circonstances de sa mort.

 

Si vous ne pouvez plus assumer l’animal, il doit être ramené à vos frais au refuge.

 

 

 

L’adoptant s’engage à verser un don au refuge lors de la prise de l’animal.